Une poésie


Je me réveille, humide, frissonnante par cette fraîcheur matinale. Je m’étire au nord, au sud, à l’ouest, à l’est, dans toutes les directions de l’univers. Déjà, je m’entrouvre légèrement. Le soleil se risque à un début d’apparition, à l’horizon. Sa lumière se réfléchit sur moi, sur ma peau velouté et très enivrante de ce parfum, que tant aime. Je m’épanouis timidement en dévoilant ma plus pure intimité. Cette couleur chair qui me caractérise si bien. J’envahis l’air de mes fragrances si pures. Tout autour de moi, les autres se réveillent comme moi.

Je sais qu’avant la fin de la journée, tant d’hommes auront approché leurs narines de moi, afin de recueillir mon nectar de senteur. Je ne le sais pas encore, mais, un homme viendra me chercher pour m’aimer. Il saura aimer ma couleur si délicate, mon parfum si envoûtant. Il aimera l’allure de chacun de mes pétales, la couleur fraîche de ma tige de mes feuilles. Il m’offrira à sa dulcinée, car je suis une preuve d’amour.

Ah, la Rose…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :